Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Ecole Européenne III - Page 4

  • Ce qui unit les adolescents de différents continents.

     

    Une chose qui m’a surprise en venant au Rwanda est la similitude entre adolescents européens et africains. Nous sommes allés dans plusieurs écoles et avons rencontré des jeunes de notre âge. J’ai étIMG_6791bis.jpgé marquée par le fait que nos centres d’intérêts sont communs : musique, séries, films, blagues, nous partageons tout. Nous pouvions débattre sur nos séries préférées et nos artistes favoris tout en n’ayant pas l’impression de venir de milieux totalement différents. Ce n’était pas un échange entre des adolescents européens et des adolescents africains, mais une rencontre entre nous, jeunes réunis, tous ensemble, tous les mêmes.

    Cela n’aurait peut-être pas été possible il y a vingt de cela car le phénomène de mondialisation est assez récent et tout le monde est poussé à s’orienter vers les mêmes choses. Par exemple, nous avons pu chanter ensemble Ed Sheeran, parlé de « Game of Thrones » ou évoquer les télé-réalités comme « Secret story », « La villa des cœurs brisés, ou même les « Marseillais ». Je pense que cela peut être une bonne chose que nous ayons des sujets communs, mais j’ai été aussi été attristée de voir que ces sujets ne sont que des représentations de la culture de masse et ne font pas beaucoup réfléchir…

    Nina K.

  • "Let's be heroes!"

    groupe2.jpegIci au Rwanda, et plus précisément le mercredi 14 février, j'ai appris ce qu'était l'héroïsme. 

    L'école de Nyange a étë touchée en 1997 par un évènement atroce faisant suite au génocide. Des miliciens infiltrés dans le pays sont rentrés dans cette école et ont demandé aux élèves de se séparer entre Hutus et Tutsis. Les élèves ont manifesté leur courage et bravoure et ont tenu tête aux soldats : "Ici nous ne sommes ni Hutus, ni Tutsis, nous sommes tous Rwandais!" ont-ils dit. Certains d'entre eux ont été tués à cause de leur engagement pour la lutte contre le divisionnisme. Ces faits sont horribles mais je trouve merveilleuse et admirable la réaction des élèves. 

     
    Lorsque nous sommes allés visiter cette école 20 ans plus tard, ces élèves n'étaient plus là, mais leurs àmes et esprits y étaient. Ils avaient le même âge que moi et n'ont pas hésité une seule seconde à se dresser contre la barbarie. Ils sont présents encore aujourd'hui et le resteront grâce à cet acte des héros aux yeux de tous. 
     
    Aliki
  • L'accueil des Rwandais

    enfants.jpg

    Arrivés dans un village, à peine sortis du bus, nous avions droit à de nombreux sourires et à une excitation générale. Une des choses qui m'a marquée au Rwanda, est justement cet accueil chaleureux qui nous était réservé dans chaque village. 

    L'excitation des enfants lors de notre arrivée était juste magnifique. Nous étions traités comme des rois et reines alors que nous sommes comme eux, à la seule différence de notre couleur de peau. En Belgique nous ne trouverions jamais cette excitation sur le visage d'un enfant voyant un inconnu. 
     
    Mais l'accueil des enfants aurait-il été le même vis-à-vis de touristes rwandais? Offririons-nous dans les pays occidentaux le même accueil?
     
    Je n'ai pas la réponse à ces questions. Mais cette expérience me donne envie de sourire davantage ;-)
     
    Ellen